criminolo-J

Site des étudiants de l'école de criminologie de l'ULB
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 courant a-théorique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ol



Féminin Nombre de messages : 1
Age : 35
Localisation : bronxelles :)
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: courant a-théorique Mar 20 Mai - 12:55

Bonjour,

J'ai un petit problème avec le fait qu'on dise que le DSM est un courant a-théorique (pas très important par rapport au reste).
Parce que si je ne m'abuse a-théorique vient du Alpha privatif qui indique la négation.
Je peux comprendre si le a-théorique signifie la fin des débats d'idée vu qu'il y a un relatif consensus sur ce qui est exposé ds le DSM
. Par contre, si on prend la négation et dénier le fait que le DSM soit une sorte de théorie, c'est un peu bizarre.
Voilà, en somme pas important...
Revenir en haut Aller en bas
christopheadam
Prof
avatar

Nombre de messages : 526
Age : 46
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: courant a-théorique Mar 20 Mai - 13:15

Je suis tout à fait d'accord avec vous mais ce sont les concepteurs du DSM eux-mêmes (APA) qui se prétendent athéoriques, cette définition vient d'eux. Comme je l'ai exposé ailleurs et au cours, nous avons toujours une théorie de départ, souvent implicite, mais les concepteurs du DSM la dénient...

La recherche de consensus à tout prix (et en creux, d'une seule langue... l'anglais...langue dans laquelle les consensus s'élaborent) a conduit à l'appauvrissement des catégories du DSM. Si vous prenez les perversions, elles ont simplement disparues... pour être remplacées par les paraphilies, parce qu'elles posaient trop de problèmes de discussion théorique. Nous pensons, les psychopathologues, que ces discussions doivent conduire à enrichir nos représentations et non l'inverse (et tant mieux si elles sont conflictuelles!).

Par ailleurs, si vous lisez le DSM, vous verrez qu'il n'y a aucune discussion théorique proprement dite.

Ce n'est pas qu'il ne soit pas important car c'est le Manuel de psychiatrie vendu le plus dans le monde (et dans toutes les langues)... mais que, de mon point de vue (partagé par quelques autres), il n'atteint pas les exigences d'une psychopathologie...

Vous trouverez une magnifique analyse de cette rhétorique dans Kirk & Kutchins, Aimez-vous le DSM?, Institut Synthé Labo, coll. Les empêcheurs de penser en rond. Cet ouvrage sociologique a été salué par la prestigieuse revue Nature. Dans un de mes articles dans la revue Déviance et Société (2006), si cela vous intéresse, je développe davantage la critique de cette rhétorique. L'article s'intitule : "Les classifications psychologiques d'auteurs d'infraction à caractère sexuel : une revue critique de la littérature".

C.A.
Revenir en haut Aller en bas
 

courant a-théorique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Qui peut expliquer et développer l'extra courant de rupture?
» Observations d'ovnis et pannes de courant inexpliquées
» coupure de courant et aliment dans le congelo ?
» injection du courant dans le réseau
» source de courant derriere une sdb
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
criminolo-J :: ARCHIVES :: Le local de christopheadam 2007/2008-