criminolo-J

Site des étudiants de l'école de criminologie de l'ULB
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Surcharge de travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
titepuce
crimino obsessionnel compulsif
crimino obsessionnel compulsif
avatar

Féminin Nombre de messages : 313
Age : 30
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Surcharge de travail Ven 13 Fév - 2:05

Et oui pour pas changer c'est les mêmes qui expriment leurs "état d'esprit"…

Je ne sais pas vous mais personnellement, la surcharge de travail que nous subissons pour le moment est juste invivable, inhumaine voire suicidaire...

On nous avait affirmé que le seul gros travail que nous aurions cette année serait le travail de méthodologie de la criminologie grâce en grande partie aux efforts fournis par les délégués de l'an passé que nous remercions encore. Malgré tout il semble que dans les faits, nous soyons loin d'arriver à un réel changement. Il est vrai et nous l’avons déjà vu et même étudié, dans bien des cas, il y a souvent un trou, que dis-je, un gouffre entre les discours et la pratique…

Cependant il me semble que les tâches s'accumulent de jours en jours. La dernière en date cet après-midi avec le cours de criminalité politique économique.

Je comprends l'objectif d'innovation pédagogique, je suis même contente de voir qu'on tente de changer la manière d'approcher la matière à l'université.

Néanmoins si on nous demande de fournir un travail hebdomadaire pour chaque cours, on ne va pas pouvoir suivre...

Nous avons donc:
- Chaque mardi des textes à préparer pour le cours d'histoire de la justice pénale.
- Chaque jeudi une préparation notée à rendre pour le cours de sociologie du droit + une préparation pour le cours de criminalité politique et économique

Vous ajoutez à ça:
- Le travail d'analyse sociologique des théories criminologiques qui, par ailleurs, et je maintiens toujours mon avis manque d'une équité monstre dans le travail à fournir...
- Le travail de méthodologie de la criminologie
- La dissertation de pénologie
- Les visites des institutions
- Les travaux pratiques
- Les cours où l'on tente malgré tout d'aller entre le temps passer en bibliothèque de droit où les criminologues ont pris racines depuis 2 semaines et à mon avis pour le reste de l'année! On envahit les juristes c'est bien (un peu d'humour tout de même)

Nous sommes beaucoup à travailler aussi en plus de nos études. Personnellement, je ne vais plus pouvoir tenir longtemps comme ça et c’est loin d’être une question de volonté c’est juste que quand le corps ne suit plus, il ne suit plus.

Je compte et je demande même aux délégués de faire quelque chose pour que la situation s’améliore et que ceux qui sont d’accord avec moi se manifestent également.

Merci de votre compréhension et bon courage à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Frenchie Stiwy
crimino obsessionnel compulsif
crimino obsessionnel compulsif
avatar

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 36
Localisation : Montréal, QC
Loisirs : noise pollution...
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Ven 13 Fév - 3:41

Pour ma part, j'ai trouvé la solution : JE NE VAIS PLUS EN COURS.

A quoi sert un étudiant qui ne va plus en cours???? A RIEN.

CQFD.

Je suis 100% d'accord avec toi, on ne va plus manquer de motivation, mais simplement manquer de temps...pour ma part, j'ai une copine et des potes, un hobbie (la musique...qui me prend quand meme une 10aine d'heures, concerts compris, par semaine minimum), et encore d'autres choses à faire qui méritent d'être faites...je trouve aussi qu'on pousse pas mal le bouchon!! Ca devient rude là...

Maintenant, une fois de plus, je suis partisan du coup de gueule, et du coup de pied dans la ruche, mais est-ce que ça mènera à kkch?? J'en doute................................ No
Revenir en haut Aller en bas
http://www.endastband.com
florence
membre en diamant
membre en diamant
avatar

Féminin Nombre de messages : 174
Age : 36
Localisation : oui
Emploi : oui
Loisirs : non
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Ven 13 Fév - 10:47

Pour ma part, je vous suis évidemment... Si je fais le bilan de ce début de deuxième quadri et bien j'ai été à ... hum je n'ai pas peur de le dire 2x 1h de cours.. dont un pendant lequel je me suis endormi Sleep .. oups.. Et non pas par plaisir, puisque pour ma part ces études devaient rester un plaisir pour les poursuivre.. ce qui devient sérieusement compromis.
Mon temps de loisirs, lui est passé à 0h semaine, sans rire. Tout mon temps libre passe dans les travaux. Je n'ai même pas la possibilité de lire les notes de cours que l'on m'envoie pour m'aider!! La charge est vraiment énorme, deux travaux à rendre par semaine, dont il convient de faire un minimum de recherches si on veut ne pas rendre quelque chose de trop baclé. Sans compter les tp, travail de péno, etc etc..

Là vraiment c'est un ras le bol..

Je m'interroge aussi quand j'entends les assistants de tp dire "c'est drôle, pas trop de monde n'a encore abandonné, vous êtes encore beaucoup, l'année dernière il y en avait beaucoup moins après la session de janvier"... Juste un constat ou c'est ironique?? C'est ca le challenge des études? S'accrocher et poursuivre quoi qu'il en coûte? Pfff ce n'est pas du tout la vision que j'en avais de l'unif pig .

scratch
Revenir en haut Aller en bas
delphine
membre en diamant
membre en diamant
avatar

Féminin Nombre de messages : 144
Age : 32
Localisation : Namur
Date d'inscription : 09/10/2008

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Ven 13 Fév - 11:56

Citation :
Nous avons donc:
- Chaque mardi des textes à préparer pour le cours d'histoire de la justice pénale.
- Chaque jeudi une préparation notée à rendre pour le cours de sociologie du droit + une préparation pour le cours de criminalité politique et économique

Je suis évidemment d'accord sur le fait qu'on est entrain de crouler.
Tout le monde s'était imaginé qu'après le travail d'analyse sociologique et la dissertation de pénologie on serait un peu plus tranquille, mais pas du tout!
C'est vraiment de la folie.
Je voudrais quand même préciser que nous n'avons pas cours de criminalité économique et politique toutes les semaines, mais toutes les deux ou trois semaines pour nous laisser du temps pour lire les textes et rédiger les résumés.
Je pense qu'on va devoir se serrer les coudes pour y arriver.
Au moins au premier quadri c'est devenu de la folie à partir de novembre, mais ici, c'est de la folie dès la première semaine!
Courage courage...
Revenir en haut Aller en bas
obeldod
membre en platine
membre en platine
avatar

Masculin Nombre de messages : 208
Age : 33
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Ven 13 Fév - 17:33

J'pense qu'on sera tous d'accord avec le coup de gueule de base de Coline. On en peut plus, on ne fait plus que ça, et je dois dire qu'alors que j'ai déjà fait 5 ans d'univ en France et en Belgique, dans plusieurs facs différentes, c'est bien la première fois que je bosse autant..

D'un autre coté, c'est un master I à l'unif donc fallait pas s'attendre à glander non plus.
J'pense que c'est un peu utopique que d'attendre moins de travaux, mais on peut en tous les cas s'entre-aider quand c'est possible, histoire d'alléger la contrainte morale due à ses travaux..

Un grand besoin de se changer les idées se fait sentir.. ^_^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/lugg
Frenchie Stiwy
crimino obsessionnel compulsif
crimino obsessionnel compulsif
avatar

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 36
Localisation : Montréal, QC
Loisirs : noise pollution...
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Ven 13 Fév - 18:57

obeldod a écrit:
Un grand besoin de se changer les idées se fait sentir.. ^_^

Bourrage de gueule jeudi...le RDV est pris. Mouhahaha!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.endastband.com
florence
membre en diamant
membre en diamant
avatar

Féminin Nombre de messages : 174
Age : 36
Localisation : oui
Emploi : oui
Loisirs : non
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Ven 13 Fév - 20:01

Pour rebondir, je crois qu'il est clair que le forum permet d'exprimer notre mécontentement. Néanmoins, je ne pense pas qu'il faille aller au delà. Se plaindre ne sert à rien. Si l'unif était facile... tout le monde le ferait.

Je pense que la seule manière de se "décharger" est de s'entre-aider. Il me semble fort utile d'utiliser les locaux des cours ou tp qui sont annulés et quand même réservés pour nous. Pour rejoindre l'idée d'Obeldod et Delphine. Il y a plus d'idées dans 2-3-4-5-6-7 têtes que dans 1, pourquoi pas s'échanger nos idées et nos infos sur les travaux à rendre...

Mettre sur le dos des délégués la mission de porter à la connaissance des profs notre mécontentement, n'est (à mon sens) ni leur boulot, ni "collégial" étant donné qu'eux-mêmes ont la même charge de travail que nous... et dans les mêmes délais et mêmes conditions.

Soyons solidaires, serrons nous les coudes. C'est une sale période, c'est clair, et elle passera.
Revenir en haut Aller en bas
titepuce
crimino obsessionnel compulsif
crimino obsessionnel compulsif
avatar

Féminin Nombre de messages : 313
Age : 30
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Ven 13 Fév - 23:34

Je suis d'accord avec toi Florence il va falloir s'entraider. Maintenant, je suis tout à fait consciente que les délégués ne doivent pas être chargés de plus de boulot, la seule chose c'est qu'eux ils ont la légitimité de rapporter nos problèmes aux professeurs. Néanmoins, si personne ne veut se mouiller ou prendre le temps de faire passer le message, je veux bien écrire une lettre aux profs que ceux qui veulent pourront signer. Pas une lettre du genre je me plains mais une lettre constructive pour exposer les faits, un peu comme j'ai écrit plus haut.

Haut les coeurs les amis cheers
Revenir en haut Aller en bas
supertramp80
membre en platine
membre en platine
avatar

Masculin Nombre de messages : 223
Age : 47
Localisation : Bruxelles
Emploi : Inspecteur de police et d'autres choses encore...
Loisirs : la bouuuuuuufffe
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Sam 14 Fév - 1:22

afro Euh, excusez-moi...

Et vous ne croyer pas si bien dire... L'entraide est très importante. Vous n'êtes encore qu'au début du second quadrimestre, c'est loin d'être fini. Faut s'accrocher, mordre sur sa chique, et se battre un peu tous les jours.... Vous n'aurez que peu de repos. Nous sommes passés par là, tout en travaillant à temps plein, et on en a bavé! Mais voilà, si on n'en "riais" pas trop l'année passée, cette année, on se demande encore comment on a fait pour réussir.
Maintenant , par rapport à la surcharge, il est vrai qu'à la lecture des travaux qui vous sont demandés, j'ai la nette impression qu'il y a beaucoup là!!!!
Ca mérite, peut-être, d'en toucher un mot à Mr Mary... Les profs sont très ouverts en général, n'hésitez pas.... Tant que c'est gentiment présenté . L'année passée, on l'a bien fait, et Mr MARY a demandé aux autres professeurs de voir dans quelle mesure, il serait possible d'alléger un peu le programme. COURAGE à toutes ete tous et, vous verrez, dans quelques mois, vous en rirez!
Revenir en haut Aller en bas

crimino obsessionnel compulsif
crimino obsessionnel compulsif
avatar

Féminin Nombre de messages : 356
Age : 34
Localisation : Bruxelles/1030
Emploi : Je suis une obsédée compulsive
Loisirs : Boire, vomir, piquer , râler [censored] ...
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Sam 14 Fév - 7:47

Courage courage study
Revenir en haut Aller en bas
laura
membre en platine
membre en platine
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 30
Localisation : Lessines ou Ixelles
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Sam 14 Fév - 13:13

Je suis d'accord sur le fait qu'en tant que délégués on est là pour rapporter les problèmes aux professeurs mais si aurore guillaume et moi devons aller voir Mr Mary, il faudrait présenter quelque chose de constructif et bien réfléchir avant d'y aller. Je tiens à dire qu'on n'est pas contre y aller ou de se mouiller seulement on doit en discuter avant et on n' a pas encore eu le temps de le faire vu le travail a rendre pour lundi.

Pour rejoindre l'idée de l'entraide je suis pour! On a tellement à faire que s'entraider va au moins nous remonter le moral et puis se plaindre a plusieurs c'est tjs mieux ke tt seul Wink
Revenir en haut Aller en bas
kenza
membre en coton
membre en coton


Nombre de messages : 4
Age : 40
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Sam 14 Fév - 16:36

Je me demande à quoi sert finalement tout ce travail parce qu'on n'a même pas le temps de digérer tout ce qu'on est censé apprendre.

Apprendre n'est ce pas se transformer et acquérir un nouveau regard?

Je constate malheureusement que c'est difficile d'y accéder dans un tel contexte...On bosse pour remettre nos travaux et pas beaucoup de temps à la réflexion, on nous bourre de théories sans beaucoup de moment pour faire le point, je trouve ca dommage !

Je pensais que les TP allaient pouvoir être ce lieu d'échanges, une sorte d'intervision mais on nous y ajoute de la matière....

J'ai eu l'impression durant la session de juin de n'être qu'une machine à avaler... Laughing

J'attendais autre chose en 1er Master mais peut-être suis-je naïve...
Revenir en haut Aller en bas
@urore
Admin à la retraite
avatar

Féminin Nombre de messages : 840
Age : 31
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Mer 18 Fév - 0:10

Voilà, nous avons remis notre travail de socio. Nous pouvons y voir un peu plus clair avec le reste du travail à faire.

Compte tenu de la charge de travail à effectuer, je vous propose d'en parler demain matin, entre les deux heures du cours de M. Lefèvre. Pour ceux que ça intéresse, il est possible de trouver un moyen de se répartir le travail ou du moins d'en discuter. Notamment, pour l'histoire de la justice pénale et plus particulièrement pour criminalité économique et politique.

D'autre part, il est intéressant de continuer à s'entraider notamment via le forum comme certains ont déjà pu le faire pour sociologie du droit.

Courage à tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pommegyver.be
delphine
membre en diamant
membre en diamant
avatar

Féminin Nombre de messages : 144
Age : 32
Localisation : Namur
Date d'inscription : 09/10/2008

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Mer 18 Fév - 15:33

J'ai un peu réfléchi à tout le travail que l'on doit fournir pour le moment et tout celui qu'on a du faire pour le tp de théories sociologiques. Je pense que ce qui nous fait paniquer le plus c'est les textes à lire en anglais. Je comprends que l'on veuille nous faire lire le textes et pas des traductions pour comprendre vraiment la théorie de l'auteur, mais je trouve dommage qu'on ne soit pas préparé à cela. Je pense en effet qu'il faudrait qu'il y ait un cours de terminologie criminologique anglaise dans l'année prépa ou dans le bac en crimino. Ainsi, on saurait dès le début qu'on aura à faire avec des textes plus difficiles, mais au moins on y serait préparé.
Vu que les choses ne changeront pas cette année, je propose quand meme de soumettre cette idée pour aider ceux qui passeront par la première master après nous.
Voilà.
Courage à tous pour les travaux et on continue à s'entraider !
Revenir en haut Aller en bas
Zakary
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 535
Age : 32
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Surcharge de travail Mer 18 Fév - 17:22

On nous fait lire des textes en anglais en premier master confused (moi qui pensait que ce n'était qu'une rumeur XD)

Bon bah, je devrai quand même utiliser un traducteur pour les comprendre study
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Surcharge de travail

Revenir en haut Aller en bas
 

Surcharge de travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Inquiétudes par rapport à une surcharge de travail l'année prochaine
» charge de travail et organisation !!!
» Haine collegue de travail
» accident du travail: que feriez-vous à ma place??
» [1ère] HELP - Travail sur l'argumentation classes technologiques
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
criminolo-J :: ARCHIVES :: Crimino (1ère) 2008/2009-